La dyslexie

Mis à jour : 13 sept. 2018

Les trois types de dyslexie



La dyslexie est un trouble d’apprentissage qui affecte la lecture, l’écriture et l’orthographe. En moyenne, il y a 10% des personnes qui ont une dyslexie. Par contre, il ne faut pas oublier que ce n’est pas nécessairement la même dyslexie ou la même difficulté. C’est pour cela que c’est difficile de dire qu’il faut toujours travailler d’une certaine façon avec les personnes ayant une dyslexie. Ces personnes travaillent sans cesse à décoder les mots afin de les lire correctement. Elles dépensent énormément d’énergie lors de la lecture d’un texte et lors de l’écriture d’un texte. Dans cet article, je vais vous présenter les 3 types de dyslexie et comment ces types peuvent affecter à l’apprentissage d’une personne atteinte.


La dyslexie phonologique

La dyslexie phonologique est la plus fréquente. Plus de 60% des personnes dyslexiques en sont atteintes. Ce type de dyslexie affecte particulièrement les graphèmes (lettres) et les phonèmes (sons). Ces personnes lisent avec les yeux. Elles devinent constamment les mots sans vraiment prendre le temps de regarder si cela a du sens. Pour celles-ci, il leur est difficile de bien orthographier les mots, de lire les pseudo-mots et de mémoriser et différencier des sons correspondant aux syllabes.


La dyslexie lexicale

La dyslexie lexicale est la moins fréquente. Elle est présente pour environ 10% des personnes dyslexiques. Ces personnes lisent par syllabe et elles écrivent aux sons. Leur lecture est très lente parce qu’elles prennent énormément d’énergie pour décoder et lire correctement les mots et elles finissent par perdre le sens de ce qu’elles viennent tout juste de lire. Elles vont aussi avoir de la difficulté à lire de nouveaux mots et des mots irréguliers (femme).


La dyslexie mixte

La dyslexie mixte affecte à la fois les plans lexicaux, mais aussi les plans phonologiques. Plus de 20% des personnes dyslexiques en sont atteintes.


Comment aider une personne dyslexique?

Pour une personne dyslexique, il est important de faire un apprentissage continu et constant. Il faut que l’apprentissage soit facile et devienne de plus en plus complexe au fur et à mesure que la personne devienne confiante et qu’elle soit prête à avancer à l’autre étape. Il faut aussi travailler avec les deux hémisphères du cerveau soit; celui de droit (l’imagination) et celui de gauche (l’apprentissage).


Pour du contenu exclusif: www.facebook.com/KevinMazerolleEnseignant/

71 vues

© 2020. KEVIN MAZEROLLE, ENSEIGNANT SPÉCIALISÉ

  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle